Branchage vert avec trois feuilles pour la partie blog

Pourquoi former ses collaborateurs à la RSE ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou Responsabilité Sociale des Entreprises est désormais dans toutes les bouches, toutes les têtes, tous les médias. Dès 2024, il s’agira d’une obligation pour certaines entreprises (grandes entreprises satisfaisant au moins deux des trois critères suivants : plus de 250 salariés, 40 M€ de chiffre d'affaires net, 20 M€ de total du bilan). Elles devront établir annuellement une Déclaration de performance extra-financière (DPEF) validé par un tiers de confiance. Cette obligation se répandra aux structures de moindre taille d'ici à 2027 (+50 ETP, +8M€, +4M au bilan).

Quelle que soit la taille de l'organisation, engagement des collaborateurs et politique RSE vont de paire.

Il s'agit donc, outre de bâtir sa stratégie RSE, de sensibiliser ses talents.

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE est une nouvelle "norme" ... pas si récente :

  • 2010, si on prend comme point de départ l'ISO 26 000 ;
  • 1953 si nous prenons la publication de Howard Bowen, économiste américain également pasteur, "The Social Responsabilities of the Businessman" ;
  • 1980 si notre point de départ est la publication de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature qui utilise le terme Développement durable ;
  • ou encore 2001 avec la Commission européenne qui publie le livre vert "Promouvoir un cadre européen pour la responsabilité sociale des entreprises", puis un an plus tard "La RSE: une contribution des entreprises au développement durable"

La RSE, dans ses directives ou son concept, vise à accompagner les entreprises dans le développement durable dont elle hérite des piliers fondamentaux :

Une démarche RSE est bénéfique à tous les niveaux pour les entreprises. Elle agit sur le management, la raison d'être, la gouvernance, la stratégie de l'entreprise. Sa mise en place demande du temps, de la sincérité et l'implication des collaborateurs.

Souvent associée au respect de l’environnement et à l’aspect social dans l’entreprise, la RSE est bien plus large. Elle couvre jusqu'au volet financier en impactant la valorisation de l'entreprise par exemple mais aussi ses politiques d'achat, de conception des produits et services, d'optimisation des processus, etc.

Comprendre le concept de RSE

La RSE se définit comme la contribution volontaire des entreprises aux enjeux du développement durable, aussi bien dans leurs activités que dans leurs interactions avec leurs parties prenantes.

Une démarche RSE engage donc l'entreprise dans ses responsabilités d'acteur social et sociétal au sein de la communauté humaine.

Concrètement l'entreprise évalue ses risques, défini ses objectifs, mesure ses progrès, communique de façon transparente auprès de l'ensemble de ses parties prenantes sur des thématiques telles que les enjeux :

Environnementaux

  • Changement climatique
  • Ressources naturelles
  • Pollution et déchets
  • Biodiversité

Sociaux

  • Droits humains
  • Gestion du travail
  • Santé et sécurité
  • Normes de la chaîne d'approvisionnement
  • Développement du capital humain

et de Gouvernance

  • Gouvernance d'entreprise
  • Corruption et instabilité
  • Rémunération
  • Diversité du conseil
  • L'éthique des affaires

Objectifs

Concernant les objectifs, il est classique et opportun de ne pas réinventer la roue et de s’inspirer des objectifs de développement durable érigés par l’ONU : les ODD (Objectifs de Développement Durable)

Ceux-ci permettent de donner une logique commune et une lecture cohérente de l'ensemble des actions menées par les entreprises de par le monde. Ces ODD "donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030."

La RSE au quotidien pour les entreprises

Une entreprise responsable est une organisation dont les impacts sont connus, pris en compte et maîtrisés, en limitant voire en éliminant les impacts négatifs, ou en maximisant les impacts positifs.

Les avantages d'une politique RSE sont multiples :

  • Amélioration de la valeur et de la réputation de la marque
  • Satisfaction des employés
  • Relations positives avec les parties prenantes et les communautés
  • Présentation des progrès RSE spécifiques
  • Accroissement de la reconnaissance sociétale
  • Amélioration des risques RSE et de la gestion des crises
  • Accès aux financements liés à la RSE
  • Image positive auprès des investisseurs
  • ...

Et les enjeux sont nombreux !

Outre le fait de répondre à la réglementation, d'accroitre la valeur de l'entreprise, ou encore d'améliorer les conditions de travail par exemple, la RSE va agir directement sur le capital humain en :

  • fidélisant les talents en les fédérant autour d'un projet et de valeurs communes ;
  • attirant des candidats en adéquation avec le mindset, l'ambition et dont les comportements sont conformes aux
    attentes de l’employeur ;
  • insufflant ou ré-insufflant le sentiment d’appartenance.

Plus globalement la politique RSE va agir sur :

Impliquer et sensibiliser ses collaborateurs dans la RSE

Réussir la mise en œuvre d'un projet de RSE implique d'engager les collaborateurs. Leur adhésion indispensable et leur bonne compréhension du projet aura un effet démultiplicateur qui agira sur le succès de la démarche. Il est important dès lors de les former pour qu’ils deviennent de véritables acteurs du développement durable.

Il est à souligner que les salariés dont les entreprises déploient des actions RSE dans lesquelles ils peuvent s’engager sont globalement plus fiers de leur employeur (90 % contre 66 % pour un salarié à qui l’on ne propose aucune initiative). Cela bénéficie à la performance de l’entreprise, mais aussi à l’attraction des talents, puisque 83% des salariés engagés dans une initiative de leur entreprise recommandent leur employeur.

Particulièrement sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux, les nouvelles génération d'actifs (18-35 ans) attribuent à la RSE un critère d'attraction dans le choix d'un employeur. Plus généralement, les dernières études montrent que 80% des actifs souhaitent un travail aligné avec le défi climatique.

Autre information intéressante, 7 salariés sur 10 auraient un niveau d’engagement supérieur si leur entreprise adoptait une démarche RSE.

Engager les collaborateurs dans la démarche RSE représente donc un vrai levier de performance pour l'entreprise.

Partagez sur les réseaux

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

10 juin 2024
Les Risques Psychosociaux au Travail : L'Impact Caché sur nos Assiettes
Dans le monde professionnel contemporain, les risques psychosociaux sont devenus une préoccupation majeure, souvent discutée en termes de stress, d'anxiété et de burn-out. Cependant, un aspect moins exploré de cette problématique est son influence sournoise sur nos habitudes alimentaires et, par conséquent, sur notre santé globale. Examinons de plus près cet impact caché de l'environnement […]
4 juin 2024
🎥 BeeBuzz - Créer un Environnement Propice : L'Essentiel du Climat Social dans les Organisations Modernes
🔹 Invité spécial de notre BeeBuzz : Anne-France Lucas, Associée de Pactes Conseil, experte en management social et spécialiste en dialogue social, négociation collective, prévention de l’absentéisme et accompagnement du changement. Au programme : 🔹 Ce qu'est le "climat social" et pourquoi il est crucial en entreprise 🔹 Les éléments clés pour instaurer un climat social positif 🔹 […]
3 juin 2024
Comprendre la Différence Cruciale entre QVCT et Bien-Être en Entreprise
Au sein de l'environnement de travail moderne, deux termes reviennent souvent dans les discussions sur le bien-être des employés : la Qualité de Vie au Travail (QVCT) et le bien-être en entreprise. Bien qu'ils soient parfois utilisés de manière interchangeable, il est essentiel de comprendre qu'ils désignent en réalité des concepts distincts. Dans cet article, […]
28 mai 2024
BeeBuzz - Le stress des écrans ou la gestion de l'épuisement numérique
🔹 Invité spécial de notre BeeBuzz : Lionel Pagès, CEO d'Actistress et Fondateur de la recorporation active. Au programme : 🔸 Introduction : Découvrez ce qu'est le stress des écrans et pourquoi il est devenu un enjeu majeur dans notre société moderne. 🔸 Définition et signes du stress des écrans : Lionel nous éclaire sur ce qu'est réellement […]
Texte du logo de Plume and Bees, uniquement le texte
Notre métier : permettre aux entreprises d’améliorer la productivité et la fidélisation de leurs salariés.
Plume and Bees est un organisme de formation enregistré sous le numéro 11756915475. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'État.

Prenons un moment, échangeons !